castello novo

Publié le par maryamchawki

Sauvons notre « Castello novo » avant que ça ne soit trop tard.

   Situé près du port actuel de Safi le château de mer ou Castello novo est parmi les anciens monuments historiques à Safi qui illustrent le passage des portugais dans cette ville et qui date du XVème siècle, il donne une belle vue sur mer mais actuellement les touristes ne peuvent pas le visiter car il est fermé et la cause c’est qu’il a commencé à s’effondrer et à s’écrouler de l’intérieur et de l’extérieur surtout du coté de la mer  car il n’est pas bien entretenu, de plus que personne ne bouge pour le restaurer.


 

Premier effondrement du château :

En 1937 une grande tempête s’abattit sur Safi causant la destruction des immeubles municipaux à l’intérieur du château de mer et de sa partie sud ouest par conséquent le service des beaux arts et des antiquités se chargea de la restauration de ce monument qui dura de 1954à 1963.

 
Pourquoi le château de mer se dégrade ?

Le château de mer est situé sur la falaise Amouni qui s’étend sur plus de 3km et qui est exposée à une érosion intense qui conduit à son recul. Ce phénomène naturel est relatif à la structure géologique et à des phénomènes météorologiques. La falaise est rongée par les vagues ce qui conduit à un écroulement massif de certains blocs de la falaise. Les facteurs météorologiques comme les courants, la pluie, la houle, l’humidité et les marées contribuent eux aussi au processus d’écroulement de la falaise ce qui conduit aussi à la dégradation du château de mer.

Selon une étude effectuée par le laboratoire public des essais et des études de Safi (L.P.E.E) en 1991 les murs de ce monument ne présentent que de légères altérations dans certains endroits, cependant la roche supportant le monument, qui est formée de calcarenité tendre est instable et elle constitue une vraie menace pour ce monument car l’écroulement à bord de la falaise peut se provoquer à tout moment.

 Les plongeurs du L.P.E.E ont mis en évidence l’existence de cavités et de fissures et même de grottes dans les cotés nord, ouest et sud du château. Ces dégradations s’accentuent avec le déferlement puissant des hautes vagues. Le pire c’est que ces grottes deviennent visibles depuis la corniche de safi. 

 Deuxième restauration emportée par les vagues :

 Après le bilan alarmant présenté par le L.P.E.E les responsables et l’autorité locale ont décidé de procéder en 2002 à des travaux de restauration pour consolider la muraille qui est face à la mer et qui est percée par des grottes, mais cette restauration s’est laissée emportée un mois après par les vagues car elle n’était pas bien renforcée, Alors est ce comme ça qu’on restaure nos monuments ? De plus que les roches tombées du mur de la dite consolidation contribuent maintenant au creusement d’autres crevasses et grottes.

Le danger actuel du château de mer :

 Vu l’état critique du château, il fut fermé par les autorités locales face aux touristes et aux safiots car il  y a risque qu’une pierre vous tombe sur la tête, il n’a été ouvert que récemment sous les ordres de monsieur le Wali de la région de Doukala Abda.

    Lorsque nous avons visité ce monument la première chose frappante est la saleté du passage qui donne accès au château avec une odeur très puante d’urine. Dans la cour principale nous avons vu des canons de bronze tous rouillés, se sont ceux qui étaient face à la mer, le gardien du château  nous a dit qu’ils ont été déplacés car ils risquaient de tomber à la mer car ils étaient posés sur le mur.

Des pierres tombent de partout .l’état du château est très critique, il y a des ordures et de la moisissure partout et c’est devenu un endroit pour les clochards.

Quelques solutions pour la sauvegarde de ce monument :

Parmi les solutions proposées il y a le remplissage des grottes avec des sacs de bétons qui ont une prise rapide mais c’est une solution relative qui concerne uniquement le traitement des vides. Aussi il est possible de protéger la falaise avec des digues en enrochement ou bien construire une jetée avancée en mer ayant l’aspect d’une digue de port tout au long du château.

            Jusqu’à présent rien n’est fait pour restaurer le château de mer.

          

Publié dans Atelier d'écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

samar chakhrati 20/12/2007 14:05

je crois que mon commentaire est venu trés en retard mais puis ce que je viens de lire l article et je suis pur safiote je vois qu il faut faire quelque chose pour faire bouger les autorités et le ministère de la culture pour sauver ce temoin culturel.
bonne continuation

brahim elkahouayji 15/01/2007 17:44

ravi de passer sur ton aimable bloq....toujours le mot me touche...
bon courrage....

R. N. 02/12/2006 01:49

Le dernier paragraphe est à enlever. Le journaliste ne doit pas se muer en donneur de leçon de morale. Tenez vous aux faits, uniquement les faits.Votre prof.

jamila 30/11/2006 16:05

j'ai lu ton article sur le chateau de mer (novo castello). Je pense qu'on est tous responsables, de même que les unités concernées prennent les choses à la légère.Pourtant cette ville dispose d'un capital qui peut restaurer les munuments du royaume, mais que faire? C'est ça la question!