Genre et développement au Maroc

Publié le par maryamchawki

               Dans le cadre des festivités célébrant la journée mondiale de la femme, l’alliance franco-marocaine de Safi a organisé une conférence sur le sujet « Genres et développement au Maroc » animée par le professeur Melle Sihame Dani titulaire d’un D.E.S.A de l’université Moulay Ismail de Meknès en option « Femme et développement ». Melle Sihame Dani a parlé des contraintes de l’applicabilité de l’approche genre et développement au Maroc vu qu’il y a plusieurs résistances qui l’entravent. Quelques notes retenues de cette conférence :
 • Le concept genre n’est pas nouveau, nombreux militants et militantes ont lutté pour que la femme soit intégrée au développement.
• C’est aussi un concept à faces multiples.
 • L’approche genre ne s’intéresse pas seulement à la femme mais aux rapports sociaux entre l’homme et la femme. • Cette approche cherche à rendre visible le rôle des femmes et leur travail

Commenter cet article

abu bakr 30/09/2009 23:32



J'espère que ce genre de manifestation ou de conférence n'est pas fait pour pousser les femmes vers une occidentalisation des rapports sociaux et familliaux et donc une perversion des rapport
humain...  La modernisation oui, l'occidentalisation , non merci...

Que les femmes prennent la place qu'elles méritent dans des sociétés masculines qui font tout pour garder leurs pouvoirs, c'est tout à fait normal, elles ont tout mon soutien. On ne mesure pas
assez le travail invisible,  extraordinaire qu'elles font dans nos sociétés et le potentiel étouffé qu'elles posèdent et ce dans tous les domaines d'excellences. Toutes les militantes
qui oeuvrent à  reprendre les droits qu'Allah leur à donné (et que bon nombre d'hommes veulent travestir pour garder leurs pouvoirs) on mon admiration.

Mais la reconnaissance, l'émancipation, la modernité, ce n'est pas l'abandon de nos cultures, de notre religion, ce n'est pas les rouges à lèvre et les mini jupes.



hayat 04/03/2009 22:28

salut mariem,merci de m'avoir informé j'aurai bien  aimé y assister.